Recherche d'articles

Toute l'actualité de la santé sur MEDICALGERIE:

Plus de 100 000 comprimés de psychotropes saisis à Oran/Qui inonde l’Algérie de psychotropes ?


10/05/2016
Jamais, au grand jamais, les psychotropes n’ont aussi bien inondé l’Algérie. Les chiffres des saisies opérées par la gendarmerie nationale sont effrayants. Mercredi dernier, la gendarmerie nationale a fait savoir qu’elle débusqué, au centre ville d’Oran, une quantité record de pas moins de 101 000 comprimés de psychotropes !
Ce sont trois individus, à bord de deux véhicules, qui ont été arrêtés en possession de ces impressionnantes quantités. C’est la première fois qu’une telle quantité est repérée entre les mains d’un seul et même groupe. Pour l’heure, l’enquête se poursuit pour comprendre comment une telle quantité a été introduite en Algérie. Le marché des psychotropes est très réglementé. Leur vente en pharmacie est soumise à des procédures très strictes. Pourtant, d’énormes quantités se retrouvent en vente au marché parallèle.
Pour certains, leur détournement à partir des pharmacies ne peut expliquer à lui seul cette situation. Certains pharmaciens refusent tout simplement de les commercialiser pour éviter de tomber dans le piège des trafiquants. Le Ministère de la santé avait déjà enclenché des enquêtes sur ce trafic, mais jusque-là, il n’y a eu aucune suite. Quoi qu’il en soit,  la prolifération des vendeurs de psychotropes dans la rue inquiète au plus haut point les autorités compétentes. Les services de la sûreté de la wilaya d’Alger ont indiqué que parmi 8882 individus arrêtés durant le premier trimestre de l’année en cours, 3318 personnes, c’est-à-dire plus du tiers, sont poursuivies pour «détention et usage de stupéfiants et psychotropes». Le fléau fait donc des ravages dans notre pays.