Recherche d'articles

Toute l'actualité de la santé sur MEDICALGERIE:

Zika : 2 premiers cas déclarés au Vietnam


Deux Vietnamiennes ont été testées positives au virus Zika fin mars. Parmi elles, une femme enceinte de 8 semaines. Ces premiers cas seraient dus au moustique Aedes.

Le Vietnam est touché à son tour par Zika. Le ministère de la santé a indiqué ce mardi matin que deux femmes ont été infectées par ce virus transmis par le moustique Aedes, largement présent en Asie.

Il s’agit d’une femme de 64 ans vivant dans la ville balnéaire de Nha Trang et une femme enceinte de 33 ans à Ho Chi Minh-Ville, la capitale économique du pays. Cette dernière serait enceinte de 8 semaines, selon le ministère de la santé.

Toutes les deux ont présenté les signes de l’infection – fièvre, éruption cutanée, douleurs articulaires et musculaires – fin mars. Après avoir subi une série d’examens, elles ont été testées positives la semaine dernière, a indiqué les autorités.

Mise en quarantaine
Leur état de santé est stable, et aucun autre cas n’a été rapporté dans leur famille ou leurs voisins. Etant donné qu’elles n’ont pas voyagé dans des zones où sévit l’épidémie de Zika, le ministère estime que l’infection est due à un moustique porteur du virus. De ce fait, les autorités sanitaires ont placé leur quartier en quarantaine et procédé à des prélèvements sanguins pour effectuer des tests de diagnostic.

Le virus Zika est loin d’être un étranger en Asie. Il est arrivé dans la région dans les années 1970, et est aujourd’hui endémique. Toutefois, jusqu’à aujourd’hui, les craintes concernées surtout le virus de la dengue et le chikungunya qui font plusieurs milliers de malades chaque année. Les pays d’Asie s’inquiètent aujourd’hui du virus Zika en raison des ravages qu’ils provoquent en Amérique du Sud, et en particulier au Brésil. En moins d’un an, plus de 900 enfants sont nés avec une microcéphalie, soit 4 fois plus que la moyenne annuelle.