Recherche d'articles

Toute l'actualité de la santé sur MEDICALGERIE:

Une technique très simple pour devenir plus patient


Une équipe de chercheurs américains a découvert comment le travail sur un sentiment bien précis augmente notre sens de l’autocontrôle

Vous avez du mal à attendre et préférez toujours les récompenses à court terme plutôt qu’à long terme ? Une des solutions pour travailler sur ce trait de caractère serait de développer son sentiment de gratitude. D’après une étude publiée par la revue Emotion et rapportée par le site du Time, la gratitude augmente la capacité à attendre et le sens de l’autocontrôle. 

Les auteurs de ces travaux, dirigés par le professeur David DeSteno, ont demandé à 105 volontaires d’accomplir une tâche sur un ordinateur qui était programmé pour planter un peu avant la fin de cette épreuve. Le chercheur entrait donc dans la pièce pour expliquer que le réparateur serait capable de venir à bout de la panne, mais que le volontaire devrait recommencer la tâche depuis le début.

Un autre acteur entrait ensuite dans la pièce pour aider le réparateur en arrivant finalement à redonner vie à l’ordinateur et à retrouver l’étape de l’épreuve où la personne l’avait laissée. La plupart des participants ont ressenti de la gratitude envers cet acteur. Les chercheurs ont analysé ce sentiment pendant trois semaines. Ils ont établi un lien entre le sentiment de gratitude pendant l’épreuve et le sentiment de gratitude tout au long de la semaine.

La reconnaissance au quotidien

Au bout d’un mois, les auteurs de l’étude ont proposé un autre test aux volontaires en leur laissant le choix entre une certaine quantité d’argent immédiatement ou une somme plus importante plus tard. Les personnes qui avaient ressenti le plus de gratitude lors de l’épreuve précédente ont eu tendance à choisir la seconde option.

"Quand on cultive la gratitude dans notre vie, on arrive à mieux se contrôler, à résister à la tentation et à prendre de meilleures décisions", estime David DeSteno. Le secret, d’après lui, est de se concentrer sur les petites choses du quotidien pour lesquelles nous sommes reconnaissants et qui améliorent ainsi notre maîtrise de soi.