Recherche d'articles

Toute l'actualité de la santé sur MEDICALGERIE:

Les hôpitaux face à la crise: Des médecins algériens établis à l’étranger appelés à la rescousse


Austérité oblige, les centres hospitalo-universitaires se doivent de s’adapter à la dure réalité de la crise. Pour réduire les effets de celle-ci, les médecins algériens établis à l’étranger sont appelés à la rescousse.

Le Pr Habib Ben Ameur, cardiologue de renommé international vivant en France, en fait partie. Ce denier est intervenu, samedi, à l’hôpital de Beni Messous (Alger). Neuf personnes gravement malades, ont bénéficié de sont expertise et ont été reçus sur sa table d’opération.

Pour le Pr Krim, Chef de service cardiologie de Hôpital, cette mission permet le transfert du savoir-faire et l’économie de sommes considérables d’argent, sachant pertinemment que le traitement d’une lésion complexe, coûte au moins 6 000 euros par patient.

Le CHU de Beni Messous a, selon son directeur général, Hachemi Chaouch, tracé un programme pluridisciplinaire pour répondre aux demandes des spécialités qui ont besoin «d’interventionnel», à l’instar de la radiologie, de l’ophtalmologie et de la chirurgie de la transplantation, qui bénéficieront à l’avenir de ce type de programme.