Recherche d'articles

Toute l'actualité de la santé sur MEDICALGERIE:

LA VITAMINE C PROTÈGE DE LA CATARACTE


Une nouvelle étude suggère qu’enrichir notre alimentation en vitamine C pourrait contribuer à freiner la cataracte. Une solution particulièrement simple contre un trouble oculaire lié au vieillissement qui amène plus de 600.000 personnes à se faire opérer chaque année.

Plus de vitamine C pour ralentir la cataracte
L’opération de la cataracte est l’intervention chirurgicale la plus pratiquée en France. Cette affection résulte d’une opacification progressive du cristallin qui entraine une gêne puis une baisse visuelle. À partir de 60 ans, une personne sur deux présente un début de cataracte.

Les chercheurs sont partis du constat suivant : la vitamine C, un puissant antioxydant, est présente dans le liquide qui entoure le cristallin. Elle empêche celui-ci de s’oxyder avec le temps.

Reste à savoir si nos apports en vitamine C peuvent influencer le développer de la cataracte. Pour répondre à cette question, une population de 1.000 paires de jumelles, dont 324 atteintes d’une cataracte, a été suivie pendant une dizaine d’années. Après avoir recueilli leurs habitudes alimentaires et examiné à plusieurs reprises l’aspect de leur cristallin, il a été constaté que les femmes ayant les apports en vitamine C les plus élevés voient leur risque de cataracte diminuer de 20%. Pour celles qui avaient un début de cataracte, sa progression a été ralentie de 33%.

Consommer plus de vitamine C est à la portée de tous
Pour une fois, la conclusion est extrêmement simple. Si le résultat de cette étude se confirme, nous devrions bientôt être invités à augmenter la vitamine C dans notre alimentation quotidienne. Et c’est simplissime puisque cette vitamine est largement présente dans une grande variété d’aliments, à commencer par les fruits et légumes. Outre les agrumes, citrons, oranges ou pamplemousses, les kiwis, les fraises, les cassis, les poivrons, les choux, les brocolis, les épinards, les salades en sont également bien pourvus. À moins de conseiller des compléments alimentaires.

Les fumeurs étant souvent carencés en vitamine C du fait de leur tabagisme, ils devraient être les premiers à veiller à des apports suffisants, y compris pour préserver leur vue…