Recherche d'articles

Toute l'actualité de la santé sur MEDICALGERIE:

Tizi Ouzou: 1ère consultation par télémédecine entre le CHU Nedir Mohammed et l’EPH de Tamanrasset



21 Mars 2016
Une première téléconsultation entre le CHU de Tizi Ouzou et l’EPH de Tamarasset avait pour objectif de donner un avis médical sur la prise en charge d’un patient souffrant d’une maladie cardiaque par le médecin chef de service de cardiologie du CHU, en l’occurrence le Pr. Kichou.

Une première consultation par télémédecine a été réalisée lundi entre le centre hospitalo-universitaire (CHU) Nedir Mohammed de Tizi Ouzou et l’établissement hospitalier public (EPH) de Tamanrasset, a-t-on constaté.
L’expérience a été réalisée au bloc pédagogique du CHU, en présence de la presse locale, sur un patient hospitalisé depuis sept jours à l’EPH de Tamarasset pour une maladie cardiaque.
"Les essais sont plus que concluants", a estimé le professeur Abbes Ziri, directeur général du CHU, qui a rappelé que la mise en service de la télémédecine s’inscrit dans le cadre des actions de jumelage entre les établissements hospitaliers du Nord avec ceux du sud du pays.
Avec l’acquisition de cette nouvelle technologie, la CHU de Tizi Ouzou est désormais connecté avec d’autres structures de la santé des wilayas d’Alger, Tamarasset, Ouargla et de Ghardaïa, a signalé le Pr Ziri.
L’installation des équipements de la télémédecine fait suite à un accord avec l’Agence nationale de la documentation de la santé (ANDS) qui a mis à la disposition du CHU un router et un convertisseur, a-t-il indiqué.
Le choix du bloc pédagogique pour implanter ce nouvel équipement répond au souci de faire bénéficier toutes les spécialités médicales et chirurgicales existantes à l’hôpital de cette nouvelle expérience qui rentre dans le cadre d’un programme d’échanges mais aussi de formation du personnel médical hospitalier, a expliqué Pr Ziri.
Une entreprise spécialisée a été sollicité pour l’installation des équipements de la visioconférence, poursuit-il, signalant que l coût du projet d’acquisition et d’installation des équipements permettant ces échanges à distance entre les staffs médicaux des différents établissements hospitaliers est évalué à 4,5 millions de dinars.
Selon le même responsable, cette première téléconsultation entre le CHU de Tizi Ouzou et l’EPH de Tamarasset avait pour objectif de donner un avis médical sur la prise en charge d’un patient souffrant d’une maladie cardiaque par le médecin chef de service de cardiologie du CHU, en l’occurrence le Pr. Kichou.
Après cette journée inaugurale, un programme de téléconsultations sera établi par les deux établissements hospitaliers.
Cette "grande acquisition pour le secteur de la santé dans la wilaya" permettra d’améliorer le soutien apporté aux malades tout en réduisant le temps d’intervention, a affirmé le Pr. Ziri tout en soutenant que la télémédecine réduira également les frais de déplacement et l’effort d’évacuation des malades entre les établissements hospitaliers.
Pour le Directeur de la santé de la wilaya de Tamarasset, Amar Ben Senoussi, qui intervenait en direct de l’EPH à l’occasion de cette première consultation à distance, la télémédecine, comme les actions de jumelage et le service civil, constitue "un début de solution pour le problème de la prise en charge des malades des régions du Sud".